Contexte :

Le délai d’attente du navire en rade correspond au délai entre l’arrivée du navire en rade et l’accostage à quai. Il s’agit d’un temps improductif qui peut trouver son origine dans des causes portuaires (quais occupés) ou extra-portuaires (mauvais temps, documents, etc.).

Le délai d’attente des navires en rade impacte directement la compétitivité et la performance économique.

Le délai d’attente en rade est un indicateur d’exploitation portuaire en permanence suivi par l’Agence Nationale des Port notamment à travers l’observateur de la compétitivité des ports Marocains.

Dans cet optique l’Agence présente ce challenge pour recueillir les projets et idées innovants capable de réduire et maitriser ce délai des navires en rade.

Problématique :

  • L’arrivé massive des navires en rade suite à des incitations fiscales ou une conjoncture économique;
  • La complexité des formalités des organismes de contrôle ;
  • Les navires qui ne sont pas prêt à travailler : Non disponibilité des prérequis en terme logistique ou de formalités & de documents, Non disponibilité des marchandises à l’export ; Non paiement du fret,
  • Le trafic de vrac est le plus concerné par ce problème d’attente ;
  • Les conditions nautiques d’accès au port sont parfois non favorables;
  • Fournir des idées pour mieux faciliter les procédures d’export

Enjeu :

La réduction de ce délai va contribuer à :

  • L’amélioration de la compétitivité des ports et des conditions de passage des marchandises;
  • La maitrise des charges à payer par les parties prenantes (Surestaries, etc.) ;
  • La connaissance de la durée prévisionnelle par mouillage par port ;
  • L’amélioration de la disponibilité des quais par port ;